Fondé au printemps 2013, le Mouvement Libdemo est composé surtout de jeunes intéressés par l’histoire et par la politique, en particulier sur la scène fédérale canadienne. Comme projet inaugural, nous militons pour la création d’un grand parti progressiste canadien, fondé à partir de l’unification des partis néo-démocrate, libéral et vert.

 

À l'automne 2016, il semble que les trois partis politiques concernés, de même que leurs chefs (Thomas Mulcair, Justin Trudeau et Elizabeth May), préfèrent continuer à se battre entre eux pour les votes du centre-gauche. Cela au grand plaisir du Parti conservateur.

 

Le projet d’unification des forces progressistes n’est pas nouveau. Voyez notre section Appuis de taille pour constater les politiciens de premier plan qui ont défendu cette idée depuis quelques années, notamment Jean Chrétien, premier ministre libéral de 1993 à 2003.

 

Plusieurs articles de journaux, signés par des chroniqueurs ou spécialistes reconnus, ont traité positivement de l’unification. Aussi, en septembre 2012, le journaliste Paul Adams a publié un livre à ce sujet, intitulé Power Trap. Notre section Articles présente des liens vers cette documentation convaincante.

 

La division du vote progressiste est un sérieux problème, car elle entraîne l’élection de nombreux députés conservateurs qui n’ont pas le soutien d’une majorité de leurs électeurs. Dans la section Unification, nous démontrons que 57 candidats néo-démocrates ou libéraux ont été battus lors de l’élection fédérale de mai 2011, à cause de cette division.

 

Dans la section Vision, nous présentons notre vision d’un parti naturel du pouvoir, progressiste, qui répondrait aux attentes d’une vaste majorité de la population. Nous l’opposons à une réforme électorale, qui ne serait pas une solution à long terme. Les Canadiens font face à de problèmes sérieux, tels les changements climatiques, qui nécessitent une collaboration sincère et durable.

 

Nous suggérons aux troupes de messieurs Mulcair et Trudeau, et de madame May, de même qu’à leurs députés et leurs candidats, de s’haïr le moins possible. D’aucune utilité pour les électeurs, leurs disputes les abaissent au niveau des conservateurs. Dans la section Coopération, nous résumons des idées sur la coopération entre les partis.

 

Dans la section Projets, vous verrez l’historique de notre jeune association à but non lucratif, ses réalisations et ses projets. D’ici quelques mois, nous souhaitons rencontrer quelques députés néo-démocrates et libéraux pour tenter de les rapprocher.

 

Voyez aussi la section FAQ (Foire Aux Questions), pour plus de renseignements sur notre organisation et nos positions.

 

Comme pour les autres organismes sans but lucratif, nous avons besoin de dons individuels ou associatifs. Dans la section Contributions, vous pourrez nous soutenir financièrement, de manière sécuritaire, via PayPal. Nous présentons aussi des liens pour soutenir les quatre principaux partis fédéraux.

 

Vous pouvez aussi nous aider en  « aimant » (like) notre page Facebook, en vous abonnant à notre compte Twitter, et en relançant nos gazouillis (retweet) ! Étant donné le haut niveau de ce projet et nos abonnés sur Twitter, nous n’avons pas beaucoup de « like » sur Facebook.

 

 

Les Canadiens ont toujours été un peuple pacifique, généreux et avant-gardiste, un peuple respecté et admiré. On s’attend à ce que notre pays redevienne un leader dans la mise en œuvre d’un monde plus solidaire.

 

Prenez part à ce débat important.

 Messieurs Mulcair et Trudeau, madame May, les Canadiens en ont assez de vos disputes.
Mais les conservateurs en ont besoin pour être réélus en 2019…