Le Mouvement Libdemo milite en faveur de la création d’un grand parti progressiste sur la scène fédérale canadienne. Formé à partir de l’unification des partis néo-démocrate, libéral et vert, il pourrait devenir le « parti naturel du pouvoir », un peu comme l’était le Parti libéral au 20e siècle.

 

Nous avons bien démarré, mais il reste beaucoup plus à faire. Et nous avons besoin de votre soutien.

 

NOS PRINCIPALES RÉALISATIONS À CE JOUR :

 

  • Fondation du mouvement, de l’automne 2012 à septembre 2013. Premières discussions entre amis intéressés par l’histoire, l’environnement et la politique à l’automne 2012. Ces discussions ont conclu en la nécessité d’une unification des forces progressistes et d’un mouvement citoyen pour la promouvoir.

 

  • Incorporation à Industrie Canada, comme association sans but lucratif en août 2013. Assemblée constitutive de fondation en septembre 2013.

 

  • En juin 2013, envoi de lettres d’intention sur l’unification, par l’initiateur du Mouvement Libdemo, Patrick Richard, aux trois chefs de partis, Thomas Mulcair, Justin Trudeau et Elizabeth May.

 

  • En juillet 2013, ouverture d’un grand local près des médias nationaux, dans le centre-est de Montréal. Aménagement et décoration de ce local, selon les thèmes des trois partis politiques fédéraux, incluant une murale sur l’histoire du Parti libéral.

 

  • En août et septembre 2013, recherches sur la division du vote Libéral-NPD-Vert lors de l’élection fédérale de mai 2011. Calculs sur le potentiel électoral d’un parti unifié hypothétique. Recherche et rédaction d’un document exposant les objectifs communs des trois partis, en comparaison avec les réalisations du gouvernement Harper. (Disponible en anglais seulement.)

 

  • En septembre 2013, adoption d’un plan d’action sur deux ans, en conformité avec notre objectif de promouvoir le progressisme et la démocratie libérale, en particulier chez les jeunes, tout en favorisant l’environnement et le partage.

 

  • Ouverture de pages Facebook anglaise et française, d’un premier site web et d’un compte Twitter en septembre 2013.

 

  • Le 3 octobre 2013, émission d’un premier communiqué de presse (CNW, Tribune de la presse à Ottawa) pour introduire le Mouvement Libdemo et faire connaître le problème de la division du vote entre les trois partis de l’opposition.

 

  • Automne 2013, publication de trois chroniques de notre sociologue politique, Peter Nicoll, sur le site réputé Loonie Politics. Cela nous a permis de rejoindre des dizaines de milliers de Canadiens intéressés par la politique fédérale.

 

  • Automne 2013, début de discussions avec des personnalités de premier plan qui ont déjà signifié leur soutien pour une collaboration entre les trois partis, ou pour leur unification.

 

  • Novembre 2013, refonte de notre site web, afin d’offrir une source d’informations et d’arguments plus complète et interactive, en faveur de la coopération entre les partis et de l’unification progressiste.

 

  • Octobre 2013 à mars 2014. Sur la scène provinciale, campagne pour unifier le Parti libéral du Québec et la Coalition avenir Québec, de manière à maintenir l’unité canadienne. Nous croyons que les Québécois occupent une place honorable au sein du Canada et ont avantage à y demeurer.

 

  • 29 mars 2014. Émission d’un deuxième communiqué de presse, sur la participation aux élections québécoises du 7 avril et notre campagne en vue de l’unification de la Coalition avenir Québec avec le Parti libéral du Québec.

 

 

  • 1er août 2014. Demande d’entretien avec le gouverneur général du Canada, le très honorable David Johnston, pour le féliciter de son bon travail et pour discuter d’une majoration possible du rôle du gouverneur général.

 

  • 17 septembre 2014. Refus du gouverneur général de nous accorder un entretien en raison de son agenda chargé. Son excellence nous transmet ses regrets et il nous remercie de notre proposition. Il nous transmet aussi ses salutations chaleureuses et ses vœux les meilleurs.

 

  • Novembre 2014. Correspondance aux députés fédéraux du NPD, du parti libéral et du parti vert, pour les sensibiliser à l’unification attendue de leurs partis politiques.

 

  • Décembre 2014. Correspondance aux députés provinciaux du NPD et du Parti vert de la Colombie-Britannique pour les sensibiliser à notre mouvement et à nos projets.

 

  • Janvier 2015. Correspondance aux députés provinciaux du NPD et du Parti vert de l’Alberta, pour les sensibiliser à notre mouvement et à nos projets.

 

Note : Certains de nos projets ne sont pas inscrits sur cette page du fait qu’ils ne sont pas assez avancés, ou alors pour des raisons de stratégie, de courtoisie ou de confidentialité. Veuillez nous en excuser.

 

PROJETS ENTREPRIS OU ENVISAGÉS (en fonction de nos revenus actuels et futurs) :

 

  • Accroître l’intérêt du public, via les médias ou des leaders d’opinion, sur la division du vote progressiste et les avantages d’un grand parti de centre-gauche.

 

  • Poursuivre nos recherches sur l'unification de partis politiques (incluant celles réussies au Canada et dans d'autres pays), de manière à pouvoir étayer des arguments bien fondés.

 

  • Campagne pour rejoindre des jeunes de 18 à 34 ans, notamment dans le milieu universitaire, pour les sensibiliser à la division du vote dans le centre-gauche, et sur le besoin d’un parti fédéral progressiste, pour leur avenir.

 

  • Continuer à rejoindre des personnalités politiques de premier plan, afin de connaître leur opinion, et si possible, obtenir leur soutien.

 

  • Rencontrer quelques députés néo-démocrates et libéraux pour les sensibiliser aux avantages de l’unification.

 

  • Sensibiliser des groupes environnementaux sur l’impact réel du Parti vert du Canada sur les dossiers environnementaux et sur les résultats électoraux concrets.

 

Nous continuerons à informer nos supporters sur nos activités par l’entremise de nos messages sur Twitter et notre page Facebook.

Faites un don sécuritaire par carte de crédit via PayPal.